Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2016

Sortie du n°10 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à Pierre Drieu la Rochelle

CHN10.jpg

Cette dixième livraison des Cahiers d'Histoire du nationalisme est consacrée à l'un des auteurs les plus controversés du XXe siècle : Pierre Drieu la Rochelle.

Il est vrai que, plus de 70 ans après sa disparition, ce "pessimiste actif" comme il se définissait lui-même continue à susciter beaucoup d'intérêt et bien des passions. Nombreux sont ses livres qui ont été dernièrement réédités ainsi qu'une recension fort bien faite de tous ses articles parus.

Réalisé avec l'aimable collaboration de Patrick Parment avec, entre autres, un texte Pol Vandromme, ce Cahier d'Histoire du nationalisme entend donner une autre image de ce grand écrivain fasciste de talent trop souvent insulté par les tenants de la pensée dominante...

Le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande

CHN 10 annonce 3.jpg

 

 

17/03/2016

Sortie prochaine du n°9 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à Jean Mabire

COUV_Mabire.jpg

En hommage à un éveilleur de peuple

Il y a dix ans, le 29 mars 2006, décédait l'écrivain et historien normand Jean Mabire. Homme d'une immense culture et aux convictions affirmées, Jean Mabire fut sans doute l'un des écrivains les plus prolifiques du XXe siècle.

Dans les années 60 et 70, il était encore possible d'aborder certains sujets historiques qui sont aujourd'hui tabous ou sous la haute surveillance des censeurs de l'idéologie dominante. C'était le cas par exemple de la Seconde Guerre mondiale qui fut l'une des matières de prédilection de Jean Mabire.

Mais Jean Mabire était aussi un militant. Très jeune, il s'intéressa à la politique et, dès l'après guerre, il prit fait et cause pour la Normandie, région sacrifiée de ce que l'on appelle "la Libération", dans laquelle sa famille avait ses racines. Déjà, avant l'heure, Jean Mabire était un identitaire.

Son attachement à la Normandie le rapprocha évidemment de la cause européenne. En fait, il fut l'un des premiers à imaginer un nationalisme qui dépasserait le cadre strict de la nation française pour se rallier à la dimension civilisationnelle européenne. Ce n'est pas par hasard que Mabire collabora à Défense de l'Occident, la revue de Maurice Bardèche. Plus tard, il sera le rédacteur en chef d'Europe Action, la revue de Dominique Venner, qui marqua une véritable rupture au sein du mouvement nationaliste et qui donna plus ou moins naissance, au lendemain de mai 1968, à ce que l'on appelle aujourd'hui "la nouvelle droite".

Voilà au moins une des raisons pour lesquelles nous ne pouvions pas laisser passer ce dixième anniversaire sans consacrer un Cahier d'Histoire du nationalisme à cet infatigable éveilleur de peuples qu'était Jean Mabire.

Avec des contributions de :

Pierre Vial, Francis Bergeron, Alain Sanders, Georges Feltin-Tracol, Philippe Randa, Eric Lefevre, L-Ch Gautier...

Sortie le 29 mars 2016

Bulletin de commande cliquez là

Le commander en ligne cliquez ici

23/11/2015

Sortie en fin de semaine du n°8 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré au NSDAP

CHN8.jpg

Sujet très controversé, l'histoire du Parti national socialiste des travailleurs allemands mérite qu'on s'y intéresse de plus près.

Remarquable machine révolutionnaire édifiée en très peu de temps par un groupe d’hommes déterminés parmi lesquels se distinguait un certain Adolf Hitler qui fera beaucoup parler de lui, le NSDAP profita indiscutablement du dramatique Traité de Versailles qui accablait l’Allemagne pour prendre le pouvoir en 1933.

S’en suivit une période faste au cours de laquelle les Allemands eurent le sentiment légitime d’avoir retrouvé leur dignité.

Mais très vite l’Europe sombra à nouveau dans une guerre effroyable dont elle ne s’est toujours pas vraiment remise. Le grand rêve national socialiste se terminait en tragédie

C'est le Dr Bernard Plouvier, auteur de nombreux livres et spécialiste reconnu de cette période étonnante et tragique que fut celle de l'Allemagne des années 30 et 40, qui a rédigé ce huitième volume des Cahiers d'Histoire du nationalisme.

Un document qui s'en tient aux faits et qui remet bien des choses à leur place.

220 pages, 20 €

Bulletin de commande

Le commander en ligne cliquez ici

14/10/2015

Le n°7 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à la Croix celtique

3303172773.jpg

La croix celtique guide nos pas...

Symbole ancestral de notre civilisation européenne, la croix celtique est l’emblème sous lequel, à travers notre continent, se retrouvent ceux qui refusent la disparition programmée de notre identité.

Fidèles à leur vocation de traiter tout ce qui a rapport à notre combat, les Cahiers d’Histoire du nationalisme, édités par Synthèse nationale, ont décidé de consacrer leur septième livraison à ce symbole d’espérance pour lequel de nombreux patriotes sont morts.

Ce Cahier a été réalisé sous la direction de Thierry Bouzard. Il sort à l’occasion de la 9e Journée nationaliste et identitaire de Synthèse nationale.

Cahier d’Histoire du nationalisme n°7, réalisé sous la direction de Thierry Bouzard, 160 pages, 20 €

Bulletin de commande

Le commander en ligne cliquez ici

 

EPUISÉ : ACTUELLEMENT EN RUPTURE DE STOCK (10 / 2016)

24/05/2015

Sortie prochaine du n°6 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à Jean-Louis Tixier-Vignancour

CHN 6 TV couv.jpg

En décembre 1965, se déroula la première élection présidentielle au suffrage universel. 

L'enjeu était de taille pour la droite nationale : en finir avec De Gaulle, le bradeur de l'Algérie française.

Un homme fut désigné comme candidat de rassemblement : Jean-Louis Tixier-Vignancour.

Avocat talentueux, il avait sauvé la tête du Général Salan, le chef de l'OAS. Patriote sincère, de l'Action française dans sa jeunesse au Rassemblement national à la Chambre des députés en 1956, il avait participé à tous les combats des nationalistes. Voilà sans doute pourquoi il fut le premier à porter les couleurs de l'opposition nationale à une présidentielle de la Ve République.

C'est la vie et les aventures politiques de cet homme de conviction haut en couleurs, ses engagements (parfois controversés) et ses idées que nous vous présentons dans ce n°6 des Cahiers d'Histoire du nationalisme.

Des documents, des entretiens, dont l'un avec Jean-Marie Le Pen qui mena la campagne de 1965, des textes d'époque...

200 pages, 20 €

SORTIE : le 5 juin 2015

Bulletin de commande

Vous pouvez le commander dès maintenant cliquez ici

18/02/2015

Le numéro 5 des Cahiers d'Histoire du nationalisme : Carl Gustaf Emil Mannerheim, la Finlande face aux rouges

Cahier-d-histoire_5.couv.jpg

Méconnu en France, le Maréchal Carl Gustaf Emil Mannerheim incarna, dans la première moitié du XXe siècle, l'héroïque résistance nationaliste et anti-communiste du peuple finlandais face aux prétentions impérialistes des soviétiques.

Mannerheim fit preuve d'un pragmatisme original grâce auquel la Finlande sortie victorieuse de sa guerre de libération nationale. Certes, il s'entendit avec les puissances de l'Axe, mais cela ne l'empêcha pas de continuer à jouer un rôle politique important jusqu'à sa mort survenue en 1951.

Jean-Claude Rolinat, à qui nous devons un livre consacré à Salazar cliquez ici et un autre à Mandela cliquez là (publiés aux Bouquins de Synthèse nationale), nous fait revivre dans ce n°5 des Cahiers d'Histoire du nationalisme ce grand patriote qui mérite d'être mieux connu.

Vous pourrez aussi lire des documents historiques consacrés à Mannerheim :

- Un article du professeur François Duprat publié en 1973 dans Défense de l'Occident.

- Un entretien avec Alfred Fabre-Luce publié dans Les Ecrits de Paris en 1952.

- Une contribution de Philippe Vilgier, auteur d'une biographie de Jean Fontenoy (Editions Via Romana 2012) qui fut volontaire pendant la guerre d'Hiver en 1939 en Finlande dans les rangs des troupes nationalistes.

200 pages, 20 €

Commandez-le en ligne cliquez ici

Par correspondance en envoyant un chèque de 23 € (20 € + 3 € de port) à l'ordre de Synthèse nationale à Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris

Bulletin de commande

08/11/2014

Parution prochaine du n°4 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré au Parti des Forces Nouvelles (1974 - 1984)

CHN 4 PFN 1.jpg

Novembre 1974. A peine un an après la dissolution d’Ordre nouveau, au moment où la France se retrouve plongée dans le centre-mou giscardien, un nouveau parti nationaliste voit le jour. C’est le Parti des Forces nouvelles.

Pendant 10 ans, ce parti va incarner une droite nationale dynamique, moderne, adaptée aux réalités de son époque. Le PFN a été, pour toute une génération de militants, l’un de laboratoires de ce qui allait devenir par la suite, de la fin des années 80 jusqu’à aujourd’hui, le grand retour de la Droite nationale sur le devant  la scène politique française.

En ce quarantième anniversaire de la création du PFN, il nous a semblé intéressant de consacrer ce numéro 4 des Cahiers d’Histoire du Nationalisme à cette aventure qui marqua notre famille d’idée et qui continue à susciter bien des passions…

Nombreuses illustrations, reprise des textes fondamentaux :

■ Pour une nation nouvelle (1974),

■ Propositions pour une nouvelle droite politique (1979),

■ Perspectives d’actions (1982).

200 pages, 20 € (+ 3 € de port) à commander à :

Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris

Chèque à l'ordre de Synthèse nationale

Vous pouvez aussi le commander en cliquant ici

Bulletin de commande

09/09/2014

Jacques Doriot et le PPF, thème du n°3 des Cahiers d'Histoire du nationalisme

2952915433.jpg

200 pages, nombreuses illustrations, 20 €

Jacques Doriot, « Le Grand Jacques » comme l’appelaient familièrement ses partisans, est sans doute l’un des personnages les plus intéressants de l’Histoire du mouvement nationaliste français avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. D’abord responsable au plus haut niveau du Parti communiste français, il rompt avec celui-ci au milieu des années 30 pour créer le premier parti de type fasciste français, le Parti populaire français.

Il y a deux ans, sous l’égide des Bouquins de Synthèse nationale, fut réédité le premier tome de l’ « Historisme » que Bernard-Henri Lejeune avait consacré à Doriot en 1977. Le second tome n’était jamais sorti car son auteur est décédé avant d’avoir achevé son œuvre. Didier, son fils, a retrouvé les documents prévus pour le second tome. Nous avons décidé de les publier dans ce n°3 des Cahiers d’Histoire du nationalisme.

Alors, si vous voulez mieux connaître la vie et le combat de Doriot, lisez ce nouveau Cahier d’Histoire du nationalisme. Grâce aux témoignages et aux documents qui sont proposés ce numéro est un nouvel antidote à l’histoire officielle.

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de commander le premier tome de l’Historisme, Nous venons de faire un retirage de celui-ci.

Bulletin de commande

Commandez-le en ligne cliquez ici


29/04/2014

N°1 des Cahiers d'Histoire du Nationalisme

Cahiers-d-histoire.couv_1.jpgN°1 des Cahiers d'Histoire du Nationalisme

206 pages

18,00 € (+ 3,00 € de port)

Il y a vingt ans, le 31 mars 1994, disparaissait Léon Degrelle…

Figure exaltante de la vie politique belge des années 30 et du début des années 40, Léon Degrelle avait entraîné derrière lui une masse impressionnante de ses compatriotes en créant le mouvement rexiste, particulièrement implanté dans la partie francophone de la Belgique. N’ayant pas hésité à s’engager dans la grande croisade européenne contre le bolchevisme qui le conduisit jusqu’aux portes de Stalingrad, il en paya lourdement les conséquences après avoir miraculeusement réussi à se réfugier en Espagne. Resté fidèle à ses convictions, de son exil ibérique où il resta retenu jusqu’à sa mort sans ne jamais revoir sa chère patrie, il continua à travailler pour la noble cause nationaliste et européenne…

Vingt ans après sa mort, il nous a semblé utile de publier cette somme de témoignages, parfois contradictoires mais toujours fascinants, sur ce chef de peuple qui n’a jamais laissé insensibles ceux qui l’ont approché…

Ce premier numéro consacré à Léon Degrelle, réalisé sous la direction de Christophe Georgy, comprend une très bonne biographie, les textes de Francis Bergeron, Pierre Vial, Jean-Yves Dufour, Alexandre Gabriac, Camille Galic, Joël Laloux, Fernand Kaisergruber, Michael Hemday, Armand Gerard, Alberto Torresano, Edwige Thibaud, Henri de Fersan, Yvan Benedetti, Pierre Gillieth et Saint-Loup ; des dessins inédits et de nombreuses photos...

Léon Degrelle, documents et témoignages… réalisé sous la direction de Christophe Georgy, numéro un de Cahiers d'Histoire du Nationalisme, nouvelle revue éditée par Synthèse nationale, 206 pages, 20,00 €.

Achat du n°1 en ligne cliquez là

Abonnez-vous en ligne cliquez ici

Bulletin d'abonnement cliquez ici